Le massage crânio-sacré

Dernière mise à jour : 31 mars


Origine


Le Dr. Andrew Taylor Still (1828-1917) fut le premier à reconnaître l'importance primordiale pour l'organisme du cerveau et plus particulièrement du liquide céphalo-rachidien. Ce dernier est produit dans les ventricules du cerveau. Il protège, nourrit et purifie le cerveau, la moelle épinière et les nerfs. En outre, il est un vecteur important d'informations.


Vers 1900 le Dr. William Garner Sutherland (1873-1954), un élève du Dr. Still, prend véritablement conscience des mouvements rythmiques du crâne. Il les palpe dans le cerveau, les méninges, le liquide céphalo-rachidien, dans la colonne vertébrale et dans le sacrum. Parce que ces mouvements sont indépendants de la

respiration pulmonaire et du système cardio-vasculaire, et qu’il leur attribue une importance centrale, il les qualifie de mécanisme respiratoire primaire.



Principe


La thérapie cranio-sacrée part de la constatation que le liquide céphalo-rachidien dans le cerveau et la moelle épinière se meuvent d’une manière rythmique, que ce rythme se propage dans tout l'organisme et lui fournit des impulsions essentielles.

Une circulation libre du liquide céphalo-rachidien permet au système nerveux, aux muscles, aux fascias, aux organes, aux os et à tous les tissus de l'organisme humain de communiquer de façon optimale.



Le massage crânio-sacrée (MCS) est une façon douce de travailler le corps, pour restaurer le mouvement vibratoire primaire.



Déroulé de la séance


Prise en compte des raisons de la visite du consultant.

Le consultant est allongé habillé sur le dos, yeux fermés pour encourager la décontraction. Ce massage ne nécessite pas l'utilisation d'huile de massage.

Le praticien procède à un massage et micro-massage des fascias de zones du visage et du crâne, puis du sacrum.




Indications


Le dénominateur commun des consultants MCS est le stress, qui affecte de manière uniforme et sans distinction différents âges et profils :


- les personnes voulant améliorer leur quotidien de manière naturelle,

- les personnes souffrantes, malades, sous suivi médical, souhaitant améliorer leur qualité de vie.

- les personnes souffrant de troubles fonctionnels, de douleurs, tensions,

- les sportifs ou les stagiaires avant leur examens.


Ainsi, les praticiens MCS voient dans leur pratique des consultants atteints des

troubles suivants :

  • Fatigue nerveuse, stress

  • Déprime +/- installée, anxiété

  • Manque d’entrain et de motivation

  • Manque d’espace, sentiment d’enfermement

  • Maux de tête chroniques

  • Tensions musculosquelettiques

  • Cervicalgies

  • Autres...


Contre-indications


La thérapie cranio-sacrée ne peut pas être appliquée ou seulement avec réserve dans les situations où une augmentation de la pression dans le crâne doit être évitée, dans les cas d’anévrismes cérébraux, ainsi que juste après une blessure au crâne ou au cerveau, une commotion ou une hémorragie cérébrale. Au cours de grossesses à risque, dans le cas de maladies psychiques ou de tumeurs malignes.

Et dans les cas suivants :

- Processus infectieux

- Fièvre

- Inflammation

- Lors de nausées/vomissements


Bénéfices


Parfois, les consultants MCS constatent une sensation de mieux-être après seulement une ou deux sessions .

Pour les problèmes de longue date, d'autres sessions peuvent être nécessaires.


Certaines personnes témoignent du bénéfice de séances régulières sur une longue période de temps et rapportent que, en parallèle du « mieux-être » immédiat, ils sentent que leur qualité de vie s’est améliorée.



Naturopathe proche de Metz, de Marly et de Verny, venez découvrir ce massage tout doux dans une ambiance relaxante et chaleureuse.


105 vues0 commentaire