Arrêt du tabac en 1 séance, avec quelle méthode ?

Dernière mise à jour : 13 avr.


La première cigarette, une histoire banale


J’ai commencé à fumer au lycée, vers l’âge de 16 ans. Alors en pension, il était facile de cacher à mes parents que mon argent de poche permettait de financer mes cigarettes. Pourquoi je me suis mise à fumer ? Je suis incapable de le définir, même si beaucoup d’élèves fumaient, on ne peut pas dire que c’était une généralité. Mais les adolescents sont très influençables et avec du recul, je pense que j’ai simplement souhaité faire comme ma meilleure amie.


Je fumais entre 5 et 8 cigarettes par jour, j’étais capable de m’abstenir durant les week-end ou les vacances scolaires, mais une petite dépendance se faisait sentir lorsque j’étais débordée par mes émotions (colère, tristesse, peur) et que le grignotage ne les compensait pas.

Entrée dans la vie active, ma vie privilégiait le temps passé au travail et la cigarette devenait le petit plaisir, la petite récompense des pauses courtes que je m’accordais. Ma consommation était toujours régulière en semaine mais il arrivait que je fume un paquet lors de soirées entre amis.

Bien que sensibilisée aux dangers du tabac, je n’avais aucune crainte pour ma santé car je passais mes journées de travail en extérieur, et selon moi, le « grand air » suffisait à épurer mes poumons.


La décision d’arrêter de fumer

Le déclic du souhait d’arrêter le tabac a été le décès de mon grand-père d’un cancer du poumon, puis la détection de la BPCO (Broncho Pneumonie Obstructive Chronique) de ma mère malgré son sevrage du tabac vers l’âge de 40 ans. Ma vision des fumeurs au long court qui n’ont aucun problème de santé s’est alors étiolée…


S’en est suivi des périodes d’arrêt, quelques semaines, parfois quelques mois, puis je reprenais suite à un souci, un gros stress, ou simplement parce que l’on me tendait un paquet à un moment où je n’avais pas d’autre « béquille » pour soulager une émotion qui me submergeait, ou je que je croyais que je passerai un meilleur moment avec mes amis ou mon café.


Le café est-il vraiment meilleur avec une cigarette ?

Cet état de dépendance et la prise de conscience de l’impact sur ma santé m’ont décidé à vouloir arrêter définitivement. Ma motivation étant réelle, il me fallait trouver les solutions pour réussir à arrêter une fois pour toute.

C’est ainsi qu’après des recherches pour comprendre les nombreux mécanismes de l’addiction au tabac, j’ai découvert et mis en pratique les techniques qui m’ont permises de réussir à me défaire non seulement du manque physique, mais surtout du manque psychique qui est en lien avec nos émotions, des émotions qui s’expriment consciemment, et pire, inconsciemment !


Alors se libérer du tabac avec quelle méthode ?


Déjà, le premier gage de réussite est de se faire accompagner.

Les chances de réussite d’un sevrage tabagique varient d’un individu à l’autre. Elles dépendent aussi de facteurs tels que la motivation, l’usage de traitements de substitution, l’accompagnement et le suivi par un thérapeute dans la durée.


Le protocole de sevrage doit donc agir à la fois sur le manque physique (manque de nicotine) et sur le manque psychique de façon définitive. Pour atteindre cet objectif, la conjonction de plusieurs techniques associées et complémentaires sont les clés du succès, et pour cela le mieux est d'être accompagné.



Mon protocole d'arrêt du tabac


Le protocole de sevrage du tabac que je vous propose s'appuie sur la synergie de plusieurs méthodes complémentaires, ce qui est un gage de réussite en plus de la motivation.


Pour stopper la dépendance physique


En 1 séance je stoppe la dépendance physique grâce à l’utilisation des techniques

  • de réflexothérapie faciale

  • et d'auriculothérapie*,

qui sont 2 techniques reconnues pour stopper instantanément le manque physique grâce à la stimulation de points reflexes situés le long des méridiens.


Auriculothérapie au laser
L'auriculothérapie au laser est sans douleur

La stimulation de ces points peut se faire en présentiel au moyen de l'utilisation du laser (plus rapide), ou en distanciel grâce à mes explications en direct en visioconférence pour vous assister concernant la stimulation des points à effectuer.

Une fois ces techniques apprises, vous pourrez les réutiliser de façon autonome à tout moment si nécessaire !


*pas d'auriculothérapie sur les femmes enceintes et les cas psychiatriques lourds.


Pour stopper la dépendance psychique


Le protocole permet de vous donner toutes les clés pour anéantir le manque psychique durablement, et les souffrances associées au sentiment de perte de sa "béquille". Le sevrage peut en effet faire apparaitre des troubles psychosomatiques (insomnies, migraines, toux, douleurs, constipation, etc) pour lesquels les techniques naturopathiques sont efficaces.


Pour cela j'utilise,

De nombreux remèdes naturels efficaces pour le sevrage

o des remèdes naturels reconnus, adaptés à votre profil de fumeur ou fumeuse*, et adaptés à vos besoins : phytothérapie, aromathérapie, homéopathie, Fleurs de Bach...


o des techniques de rééducation du mental régies par des lois fondamentales, pour se défaire de l'habitude du geste et de ses croyances inconscientes,


o des techniques de maitrise et libération des émotions, pour éviter la nervosité, l'irritabilité, la colère, l'impulsivité...



L'ensemble de cette méthode permet aussi d’éviter la prise de poids tant redoutée. Vous ne compenserez pas la cigarette par le sucre ou la nourriture en général. Les remèdes naturels vous y aideront dans la durée.


*Quel est votre profil de fumeur/fumeuse ? Cliquez ici

Visioconsultation en réflexologie faciale
La réflexologie peut se faire en visioconférence

En tant que naturopathe, éducateur de santé, mon rôle est aussi de vous permettre de comprendre tous les mécanismes des addictions, ce qui est fondamental pour empêcher la récidive.

En effet, la prise de conscience de ce que sont le manque physique et psychique permet de déjouer leurs mécanismes et de rééduquer votre mental pour atteindre votre objectif conscient d'arrêter de fumer définitivement.


Donc une seule séance pour traiter les manques et personnaliser le protocole de sevrage, puis un coaching de suivi adapté à votre profil de fumeur pour un résultat gagnant/gagnant !



L'addition de toutes les méthodes de ce protocole permet de réussir à arrêter de fumer définitivement sans effets secondaires ni souffrance !


Pour le sevrage, la période charnière correspond aux trois premières semaines de l'arrêt. Une abstinence durant cette période est un élément décisif pour un succès à long terme.

En cas de rechute dans un délai de 6 mois, je m'engage à renouveler la séance gratuitement.


Libérez-vous de vos addictions !

Note : Les méthodes naturelles pour l'arrêt du tabac ne font pas l'objet d'études scientifiques, cependant elles sont reconnues comme utiles par les pouvoirs publiques comme sur le site de tabac-info service: https://www.tabac-info-service.fr/j-arrete-de-fumer/j-essaye-une-methode-alternative-ou-naturelle



- La santé est le bien le plus précieux, prenez soin de vous -






164 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout